Besoin de nature sauvage et bienfaits de la marche

Par AFBE|2 octobre 2020|Bain de forêt, Balade de santé, Ecotherapie, Non classé, Paysage|1 comments

Difficile à comprendre pour la plus part, ce besoin et ce plaisir que certains d’entre nous prennent à marcher tranquillement de longues heures dans la nature.

Je ne parle pas de la réalisation d’une performance physique qui devrait nous conduire impérativement d’un point A à un point B en un temps défini au-delà duquel l’expérience ne vaudrait pas la peine.

Mais plutôt de la déambulation exploratoire et sensorielle qui n’hésite pas à sortir du sentier, à s’égarer pour mieux s’immerger, et surtout faire durer et varier les vagabondages du corps et de l’esprit.

Nous avons donc pris le temps d’un bain de forêt avant d’aller arpenter les étranges karstes du Pezou et de nous perdre dans le désert de Louquier…

A la sortie de la forêt, plaisirs de la lecture des grands paysages

Détour pour un salut recueilli au Dolmen de la colle

Expérience sensorielle du Karste

Découvertes improbables et trésors cachés…..



de l’autre côté…point de vue de Pézou

Déambulation dans le désert du Louquier

Et toujours l’horizon, infiniment grand

Chemins du retour : atmosphères et derniers éclats du soleil

Partager cet article:

A propos AFBE

France CRIOU est présidente de l'Association Française de Biophilie et d'Ecothérapie Médecin et Paysagiste elle exerce comme Consultante Conseil et Formatrice en Thérapies par la relation à la Nature (conception de jardins thérapeutiques, programmes d'hortithérapie, ecothérapie) pour les professionnels et les particuliers

1 Commentaires

  1. Magnifique! Les photos me donnent envie d’y aller! Tu m’emmèneras France?

    A bientôt!

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML Tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*