Tonalités et ambiances d’Automne

Par AFBE|4 novembre 2020|Balade de santé, Bien-être, couleurs et émotions|0 comments

De nouveau confinés… et pour beaucoup sans accès à la nature alors que celle-ci “s’embrase” pour un dernier spectacle avant les rigueurs de l’hiver.

J’ai décidé de “jouer le jeu” et vous propose, une fois n’est pas coutume, une “balade de santé” virtuelle, dans mon jardin. Santé et émotions positives par la vue … des couleurs chaudes et toniques de la nature en automne.

Vous l’avez bien sûr remarqué, c’est le vert anis, le jaune, l’orangé et le rouge qui vont dominer l’automne.

Sans entrer dans les détails, la dégradation progressive de la chlorophylle va laisser s’exprimer les coloris de tous les autres pigments contenus dans les végétaux ( caroténoides, flavonoides, xanthocyanins…). Chaque jour la température, l’ensoleillement, l’hygrométrie feront évoluer les coloris.

Et avec eux nos émotions et notre humeur sans doute.

Quelques résistantes au déclin nous délivrent pourtant encore le vert d’une chlorophylle sans défaillance et une floraison toujours bienvenue alors que l’hiver approche.

Les “soucis” (Calendula officinalis) débordent de vie et nous offrent une dernière floraison.

Encore quelques calendula de ci delà...

Le Cassia corymbosa est le roi de l’automne au jardin. Sa floraison jaune d’or s’étale de début septembre à fin novembre au moins.

Elaeagnus x ebbingei est un arbuste d’allure et de comportement très robuste.

Sous son feuillage coriace et toujours vert apparaissent de délicates fleurs automnales au parfum intense et irrésistible.

La tanaisie (Tanacetum vulgare) reste attrayante pour les insectes. C’est une plante au feuillage aromatique, un peu envahissante parfois dans le jardin.

Ces bambous sont toujours verts. Ils laissent apparaitre des cannes jaunes et perdront quelques feuilles pendant l’hiver.

Le buis a encore résisté à la pyrale cette année. Il est toujours vert comme l’indique son nom latin (Buxus sempervirens). Cependant il n’est pas rare de le voir rougir avec les gelées.

En ce moment, il s’égaie avec les baies rouges de l’alisier blanc (Sorbus aria)

Les Sternbergia lutea pointent leur nez alors que les onagres (Oenothera biennis) sont proches de la fin après 3 mois de floraison continue.

Les plantes au feuillage gris font totalement exception à la règle et cette jolie sauge se pare d’une floraison bleue qui crée la surprise à cette période de l’année.

Salvia officinalis reste imperturbable…

La très graphique Helleborus foetidus prépare son bouton floral vers anis.

Mais reprenons notre immersion végétale colorée et sans discours…

C'est la fin pour la mante-religieuse engourdie par les premiers frimas
C’est la fin pour la mante religieuse

La mante religieuse n’échappe pas à la loi de la nature. Elle a perdu sa jolie couleur verte. Et le froid progressivement l’engourdit alors que sa robe se confond avec les teintes quasi-hivernale de l’Euphorbia spinosa.

Partager cet article:

A propos AFBE

France CRIOU est présidente de l'Association Française de Biophilie et d'Ecothérapie Médecin et Paysagiste elle exerce comme Consultante Conseil et Formatrice en Thérapies par la relation à la Nature (conception de jardins thérapeutiques, programmes d'hortithérapie, ecothérapie) pour les professionnels et les particuliers

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces HTML Tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*